Publié par Laisser un commentaire

Jules Verne : Biographie

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jules Verne naît à Nantes le 8 février 1828.
Son père, Pierre Verne , magistrat à Provins a acquis une étude d'avoués à Nantes.
Sa mère Sophie Allotte de Füye, compte dans sa famille des navigateurs et des armateurs.
Jules est l'aîné d'un frère, Paul et de trois sœurs, Anna, Mathilde, Marie.

Jeunesse à Nantes de Jules Verne

Jules Verne se passionne pour la musique et aussi pour les voyages.

Dans la tradition, on raconte qu'il n'avait que 11 ans (en 1839), quand il s'embarque comme mousse sur un long courrier, en partance pour les Indes. Son père le rattrape à Paimboeuf et le tance rudement. Jules promet qu'il ne voyagerait plus qu'en rêve. Mais il garde l'attrait des voyages, lui qui est élevé proche d'un port grouillant de trois mats.

Jules Verne biographie
Jules Verne

 

 

Au lycée de Nantes, il fait sa rhétorique et sa philosophie. Il commence ensuite son droit, car son père le destine à sa succession dans son étude d'avoués. Il passe son premier examen de droit à Paris et n'y reste que le temps nécessaire.

Il commence alors à écrire des sonnets, des pièces de théâtre. Le théâtre l'attire particulièrement. Mais où trouve-t-on les théâtres, sinon à Paris ! Son père l'autorise à aller y terminer ses études. Et voilà Jules qui arrive à Paris le 12 novembre 1848.

 

Les débuts à Paris

Jules Verne s'installe dans un meublé de la rue de l'Ancienne Comédie. Ses finances sont limitées. Avide de lecture, Jules jeûne trois jours, afin d'acquérir le théâtre de Shakespeare. Et il écrit pour le théâtre. C'est un conteur, qui sait construire les histoires et ménage les coups de théâtre. Ce qui ne l'empêche pas de poursuivre le droit et de passer sa thèse.

Son père veut qu'il s'inscrive au barreau de Nantes, mais Jules refuse. Il veut poursuivre sa carrière d'écrivain.

Il publie dans Le Musée des Familles, en 1852, Les premiers navires de la marine mexicaine et Un voyage en ballon, qui sera repris plus tard, dans Le docteur Ox. Jules publie aussi sa première longue nouvelle : Martin Paz.

Il travaille deux ans au Théâtre lyrique pour Edmond Seveste. Puis commence à écrire dans son logement du boulevard Bonne Nouvelle. Il publie la première version de Maître Zaccharius et écrit toujours pour le théâtre.

Il épouse en 1857, Honorine Anne Hebé Morel, veuve et mère de trois filles. Ils auront un unique fils, Michel, en 1861. Sa vie sentimentale semble riche, mais reste secrète. Il entre à la Bourse comme associé d'un agent de change. Mais n'en continue pas moins pour autant à beaucoup lire, s'informer. Il voyage aussi en Écosse, Angleterre, Norvège, Scandinavie.

En route vers le succès

En 1862, Jules Verne signe un contrat avec l'éditeur Hetzel. Ce contrat l'engage vingt ans. Il présente Cinq semaines en ballon et c'est un succès.

Hetzel lui demande de collaborer au Magazine d’Éducation et de Rédaction. C'est dans ce magazine que paraissent, en 1864, Les Aventures du capitaine Hatteras, avant d'être publiées en volume. Cette collaboration lui permet d'être mis en relation avec des savants comme Faraday, Arago, Deville, Berthelot et d'autres.

Durant cette année, sort en librairie Voyage au centre de la terre. Puis, De la Terre à la Lune est publié en feuilleton dans Journal des Débats, en 1865.

Du Magazine d’Éducation et de Rédaction au Journal des débats, Jules Verne peut écrire pour un public d'adolescents aussi bien que pour un public d'adultes.

Il sait accommoder les innovations de la science avec le Vaudeville. Ses romans révèlent à la fois les éléments de science et technique, mais aussi le goût de la nature, du gothique, du romantisme de l'époque. Il fait pleinement partie du Second Empire. Entre Labiche, Offenbach et les découvreurs, scientifiques de l'époque. Jules Verne expérimente les nouveaux moyens de locomotion comme le chemin de fer. Il fait partie du cercle limité des personnes qui prirent le baptême de l'air au XIXème siècle.

Bien sûr, il y a des écrivains plus « graves », comme Balzac, Zola, Tolstoï, Flaubert. Mais Jules Verne est un conteur, un inventeur très imaginatif. Il nourrit aussi des rêves d'évasion et écrit, en 1878, l'Histoire des grands voyages, un ouvrage de vulgarisation. On y retrouve Arago, Humbold, Bougainville et d'autres.

C'est beaucoup de travail, d'exigence envers lui-même.

En 1866, Jules Verne loue une maison au Crotoy en Baie de Somme et achète son premier bateau. Une simple chaloupe de pêche. Mais elle lui permet de faire des croisières sur la Manche et bien aménagée, Jules Verne peut travailler à bord. D'ailleurs, il y écrit une partie de Vingt mille lieues sous les mers, après un voyage aux États-Unis. Ce voyage est effectué sur un grand navire à roues, construit pour la pose d'un câble téléphonique transocéanien.

En 1870-1871, Jules Verne est mobilisé comme garde côte au Crotoy. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à écrire. C'est en 1872 qu'il s'installe à Amiens, où il achète un hôtel particulier.

Parmi ses romans et nouvelles les plus connus, nous trouvons :

Les enfants du Capitaine Grant en 1867, L'île Mystérieuse en 1874, Michel Strogoff en 1876, Les Indes Noires en 1877.

Le changement

Jusqu'en 1886, Jules Verne a connu une période de gloire. Mais en 1886-1887, après un drame, dont on connaît peu de chose, il renonce à sa vie de liberté et de voyage. De personne enjouée, joyeuse, il devient mélancolique et silencieux. L'accumulation sans doute de souffrances morales et physiques. En effet, la perte d'une maîtresse, la vente de son yacht, le coup de feu, que son neveu a tiré sur lui et qui l'a blessé au pied. Ainsi que la disparition de Jules Hetzel puis de sa mère Sophie Verne.
Dans une lettre à son frère du 1er août 1894, il écrit « Toute gaîté m'est devenue insupportable, mon caractère est profondément altéré, et j'ai reçu des coups dont je ne me remettrai jamais ».

Alors, il prend des fonctions municipales. Il travaille toujours beaucoup à l'écriture. Il se passionne pour Les aventures d'Arthur Gordon Pym, d'Edgar Allan Poe. Un auteur qu'il admire, à l'instar d'Arthur Conan Doyle.

Durant cette période, Jules Verne écrit encore beaucoup de livres, comme Le château des Carpates en 1892, Le Sphinx des glaces en 1897

Il s'éteint le 24 mars 1905, dans sa maison à Amiens.

Découvertes et inventions de ces années

Voici quelques découvertes et inventions contemporaines de Jules Verne.

1850 – H.Barth explore la boucle du Niger. D.Livingston se prépare à voyager en Afrique Australe.
1851 – Première présentation du pendule de L.Foucault au Panthéon.
1859 – Débutent les travaux du canal de Suez.
1869 – G.Nachtigel et G.Rohlf explorent la partie orientale du Sahara.
1876 – Invention du moteur à quatre temps. Le téléphone devient une réalité grâce à Bell.
1877 – Invention du phonographe (C.Cros en simultané avec T.Edison).
1879 – La lampe à incandescence par T.Edison, en améliorant l'invention de J.Swan. Siemens invente la locomotive électrique.
1889 – C'est l'exposition universelle à Paris, avec la Tour Eiffel. J.B.Dunlop invente le pneu pour les bicyclettes.
1890 – Premier bond de l'Eole, l'avion de C.Ader. E.J. Marey, les principes du cinéma.

Livres audio disponibles sur ce site

Voyage au centre de la Terre
De la Terre à la Lune

 

Source : https://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Jules_Verne/148630

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *