Publié par Laisser un commentaire

Arthur Conan Doyle : Biographie

Arthur Conan Doyle naît le 22 mai 1859 à Edimbourg (Ecosse).

La famille Doyle est arrivée en Irlande au XIVème siècle et était originaire du village d'Ouilly-sur-Orne en Normandie. Le patronyme Douilly se transformera peu à peu pour devenir Doyle.

Son enfance

Arthur Conan Doyle est le deuxième d'une famille de dix enfants.
Son père, Charles Altamont Doyle, est artiste peintre, mais ne connaît pas le succès. Il souffre de dépression et d'alcoolisme. Il sera enfermé dans un asile psychiatrique et mourra en 1893.

Sa mère, Mary Doyle (née Foley), est instruite et grande lectrice. Il restera très proche d'elle.

Arthur Conan Doyle

Ses études

En 1870, il part étudier à la Public School of Stonyhurst, en Angleterre, tenue par des jésuites. Il en sortira en 1875. Mais ces années ont été éprouvantes. En effet, la vie était dure dans ce pensionnat, comme dans la plupart des écoles anglaises à cette époque. Les punitions corporelles étaient courantes.

Il finira d'ailleurs par rejeter le christianisme.

Mais pendant cette période, il se découvre des dons de conteur. Il conte des histoires inventées à ses camarades, qui l'écoutent avec intérêt.

Il se passionne pour les écrivains tels que Walter Scott, Jules Verne, Edgar Allan Poe.

En 1876, il s'inscrit à la faculté de médecine. C'est pendant ses études qu'il rencontre le professeur Joseph Bell. Joseph Bell étudie très attentivement ses patients et est un maître de la déduction et du diagnostic. Son professeur lui servira de modèle pour le personnage de Sherlock Holmes.

C'est en 1879 que paraît dans un magazine, sa première nouvelle : Le mystère de la vallée de Sasassa.

En 1880, un poste de médecin à bord du baleinier Hope lui est proposé. C'est une aventure vers l'Arctique. Puis, il embarque sur le paquebot Maymba qui navigue sur la côte ouest de l'Afrique.

Il est diplômé en médecine en 1881.

Médecin et écrivain

En 1882, il ouvre un cabinet médical dans la banlieue de Plymouth.

C'est en 1886 qu'il commence la rédaction du premier roman dans lequel apparaît Sherlock Holmes : Une étude en rouge qui sera publiée en 1887.

Il fait un séjour à Vienne, afin d'étudier l'ophtalmologie. Puis en 1891, il ouvre un cabinet à Londres.

Ses succès avec Sherlock Holmes, lui permettent d'arrêter la médecine et de se consacrer à l'écriture. En effet, il a publié Le signe des quatre et d'autres enquêtes ont suivi.

C'est en 1893 que paraît : Le problème final. Conan Doyle estime que les enquêtes de Sherlock Holmes l'accaparent trop. En effet, il pense mériter plus de succès avec ses romans historiques (Sir Nigel, La compagnie blanche ou ses aventures du brigadier Gérard). Ainsi qu'avec ses écrits sur la guerre des Boers ou la campagne britannique en France et en Flandre. Il décide donc de tuer le célèbre enquêteur : Moriarty précipite Sherlock Holmes dans le gouffre de Reichenbach en Suisse.

Le public et sa mère, Mary Doyle, désapprouvent cette fin. Afin de faire plaisir à sa mère, Conan Doyle publie en 1901 : Le chien des Baskerville, qui se déroule avant la mort de Holmes.

Les aventures du brigadier Gérard sont commencées en 1895. Elles auront aussi un grand succès auprès du public.

Mais c'est en 1903 que revient le célèbre détective, dans : La maison vide, première aventure du recueil des 13 nouvelles : Le retour de Sherlock Holmes. L'aventure de Shoscombe Old Place en 1927 sera sa dernière enquête.

Spiritisme et paranormal

Conan Doyle perd sa première épouse, Louise en 1906, longtemps malade. Puis son fils aîné, Kingsley, parti sur le front français, est blessé pendant la bataille de la Somme en 1916. Il en revient très affaibli et meurt de la grippe espagnole en 1918. Puis sont frère cadet meurt en 1919.

Conan Doyle se passionne pour le spiritualisme (Voir John Barrigton Cowles) et le paranormal. Il organise des séances de spiritisme. Il prononce jusqu'en 1920, plusieurs conférences spirites.

C'est en faisant des recherches sur les fées, qu'il trouve les photographies d'une famille de Cottingley. Ces célèbres clichés représentent des fées avec deux jeunes filles. Les photographies sont incluses dans The coming of Fairies (Les fées sont parmi nous, une enquête inédite) en 1922.

Les croyances paranormales de Doyle contrastent singulièrement avec son personnage Sherlock Holmes.

Ses propres enquêtes

Et justement, à l'instar de son célèbre personnage, Conan Doyle a enquêté sur deux affaires. Ses deux enquêtes ont permis de libérer deux condamnés.

Le premier, George Eladji, inculpé pour abattage de vaches et de chevaux. Conan Doyle a prouvé que la mauvaise vue du condamnés, ne lui aurait pas permis de perpétuer un tel acte.

Ensuite, il a mené campagne pour la défense d'Oscar Slater, condamnés à mort pour avoir battu une femme de 82 ans. Les pétitions signées ont dans un premier temps permis de commuer sa peine en détention à perpétuité. Doyle, à la demande des avocats d'Oscar Slater, a réexaminé l'affaire et a relevé plusieurs incohérences. Ensuite, les principaux témoins se sont rétractés et Slater a été libéré en novembre 1927.

Mariages et enfants

Il épouse en 1885, Louise Hawkins. Ils ont deux enfants : Mary et Kingsley. Louise meurt en 1906.

En 1907, Jean Leckie devient son épouse. Ils ont trois enfants : Denis, Adrian, Jean.

La fin du roman de sa vie

Arthur Conan Doyle meurt le 7 juillet 1930, auprès de sa famille. Ses derniers mots pour sa femme sont : « Tu es merveilleuse ».

Il a est fait chevalier par Edouard VII en 1902.


Livres audio disponibles sur ce site

Les enquêtes de Sherlock Holmes

Le diadème de béryls
Le Mystère du Val Boscombe
Le Manoir de l'Abbaye
L'Aristocrate Célibataire

Autres enquêtes

John Barrington Cowles

 

 

Sources : https://www.arthurconandoyle.com/biography.html, pour retrouver une liste de ses œuvres https://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Conan_Doyle#%C5%92uvre .

Musique d'accompagnement : Pachabelly par Huma-Huma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *